Parmi les voeux pour 2016

Les effondrements en vieille ville peuvent être un déclic salvateur. Et si le maire consultait les Grassois pour changer radicalement de politique de réhabilitation de la vieille ville ? Au lieu d'étouffer le centre historique, en profiter pour l' éclaircir.

Malgré une situation dramatique, il n'est pas inutile de revenir sur son évolution , contraire à toutes les déclarations.

La loi ? Moi pas connaître ! Elle oblige? Moi pas soucier ! Moi dépassé !

Exemple 1: Désinvolture totale: fonctionnement sans arrêté municipal, puis avec arrêté qu'on ne pourra pas appliquer:

La loi (et la loi, ce n'est pas rien !) fait obligation aux communes comme Grasse de créer des emplacements destinés à l'affichage d'opinion ainsi qu'à la publicité relative aux associations à but non lucratif (articel L581-3 du code de l'environnement). Pour créer ces panneaux, le maire doit prendre un arrêté.

Kiosque offre une petite place aux oppositions. Autant la consacrer exclusivement à Grasse.

Et en ce moment pourquoi ne pas rouvrir le débat sur la réhabilitation de la vieille ville ?

Kiosque n° 198 de décembre 2015, page réservée aux groupes du conseil municipal.

Le groupe formé par Philippe-Emmanuel de Fontmichel, Myriam Lazreug et Stéphane Cassarini, consécutif à la scission du groupe « Grasse à Tous, Ensemble et Autrement », n'a pas encore bénéficié d'un espace pour s'exprimer dans Kiosque.

Errare humanum est, perseverare diabolicum. L'effondrement des immeubles en vieille ville, l'occasion de remettre à plat la politique municipale.

Premier point: même si on reconstruisait, la répétition des effondrements d'immeubles n'inciterait pas les futurs destinataires à devenir occupants d'immeubles réhabiltés à la stabilité incertaine.

Des flics performants

Dimanche 8 novembre 2015, fin d'après-midi. Une voiture n'obtempère pas à l'injonction de s'arrêter de la police, dans le bas de Grasse. Les fuyards sont pris en chasse par les policiers de la BAC et pensent s'en tirer en empruntant les petits chemins à l'est de Grasse. Arrivés à un virage très serré et très aigu qu'ils ne peuvent négocier à leur vitesse élevée, ils optent pour l'entrée d'une propriété, la mienne !

Les ravages de la démocratie totalitaire à la française. Et si on s'inspirait des Suisses ?

Notre système électoral des municipales est ainsi fait : quel que soit le nombre de suffrages exprimés, la liste arrivée en tête rafle 50 % des sièges et les 50 autres pour-cent sont répartis entre toutes les listes à la proportionnelle. Soi-disant pour permettre de gouverner, on donne un super-pouvoir à la liste élue, à tel point qu'en conseil municipal cette liste qui soutient le maire aveuglément ne sert qu'à enregistrer les décisions arrêtées par « le chef ».

Le feu au secours de l'ANERN

Souvenez-vous: j'avais lancé une souscription pour venir en aide à l'ANERN (action nationale des élus de la route Napoléon), début septembre. Le but était d' offrir à sa cheville ouvrière, Madame AOUIZERATE, un pot de peinture pour recouvrir les insciptions de la façade minable de la gare de Chaudon-Norante (rechercher les articles antérieurs sur mon site, en inscrivant "Chaudon-Norante").

Le "Kiosque" d'octobre confirme l'absence de rigueur dans sa présentation officielle.

Qui contrôle avant de donner les textes à l'imprimeur ? Personne ... apparemment.

Page 5: merci pour nous donner le programme du mois de ... septembre, passé depuis un mois !

Page 6: Nom des rues escamoté: c'est Four DE l'Oratoire.

Page 7: en vieille ville, il s'agit de la Place Georges MOREL (avec un "O" et non "au")

Pages 9 et 43: alors, Foucard Optique, c'est rue Marcel Journet au n° 13, ou à la même adresse que la pharmacie au n° 3, ou au n° 1 ?

Où est passée la boîte aux lettres de la mairie ?

 

Samedi 17 octobre 2015, 11h 50 : dans la cour de l'hôtel de ville, au niveau de l'entrée principale, une boîte aux lettres sur laquelle est inscrite la mention à ne pas utiliser. Mais un message, cependant , invite à déposer le courrier dans la boîte sous le passage, à l 'entrée secondaire.

Triste réalité : il n'y a pas de boîte à l'adresse indiquée !

Pages

S'abonner à Grasse à Goby RSS