Cherchez l'erreur

  • Un retard préjudiciable

    Le nice-matin du 15 avril 2015 nous informe ( p.6) de l'inauguration du « parking » des Roumégons le 14 avril par le maire de Grasse, aménagé afin d'éviter que chacun se gare de «  manière anarchique ». Et en ouverture de la séance du conseil municipal du 14 avril, le maire aurait eu une pensée pour ceux qui ont subi des dommages (p. 5) à la suite de l'emboutissage des voitures, à Magagnosc, par son directeur de cabinet, M.

  • Non! Pas d'erreur: ils sont presque interchangeables !

    Le « billet » de Denis Jeambar, p.21 du nice-matin du S. 18 avril 2015, pourrait tout aussi bien s'adresser à notre maire. Dès les premiers mots, la transposition est possible.

  • Non, pas d'erreur! Un adjoint sur la bonne voie.

    La réunion des présidents des clubs de sport du lundi 20 avril 2015 marque un changement positif dans la tenue de telles réunions.

    D'abord, il y avait un ordre du jour, et il a été suivi.

    Ensuite, l'adjoint Rondoni, n'a accordé qu'un quart d'heure de battement aux retardataires. Il faut dire que la présence du maire n'était prévue à aucun moment de la soirée. On n'a pas eu à l'attendre. Ouf !

  • Pourquoi un "renvoi" en correctionnelle ?

    Le "nice-matin" du samedi 4 avril 2015, page 6, nous informe que l'ex-directeur de cabinet du maire, Monsieur Mehdi Benchabane, est "renvoyé" en correctionnelle à la suite de sa garde à vue. La définition juridique du "renvoi" est claire: décision par laquelle un tribunal désigne une autre juridiction pour connaître d'une affaire.

  • Route Napoléon

    La fameuse route Napoléon, fleuron touristique, laissée à l'abandon

Pages