La griserie du pouvoir pousse le mégalomane à foncer droit dans le mur.

.Le problème, c'est qu'il faudra ensuite récupérer les morceaux.

La droite, victime du mépris du maire

Le mépris affiché par le maire de Grasse envers ses administrés, envers ses conseillers municipaux ou envers les lois et jugements des tribunaux déconsidère les élus de droite qui le soutiennent et rejaillit négativement sur la droite tout entière.

La liste de notre maire actuel, élu en 2014, l'a emporté de justesse (41,47%) devant deux autres listes (38,52 et 19,9%). M. VIAUD est donc un élu minoritaire.

Racing Club de Grasse et Rugby Olympique de Grasse en question au conseil municipal

Scandale développé sur les réseaux sociaux par les déclarations éhontées du maire à l'encontre de Stéphane Cassarini

Si des subventions destinées aux amateurs d'un club étaient détournées pour payer des joueurs professionnels du même club, qui serait lésé dans l'opération ? Les amateurs, notamment les jeunes.

De la suspicion à la demande d'éclaircissements indispensables

Sont concernées, les Associations, en commençant par les sportives.

Résumé :

Quel est le problème ? :

Entretenir des « danseuses » sur fonds publics, est-ce légal ? Et est-ce équitable ? Que feront les conseillers municipaux au prochain conseil municipal ?

Le maire a aussi ses danseuses. Et elles coûtent cher ! Non, pas à lui, mais à ses administrés.

A Grasse, les sportifs sont plutôt bien aidés …

Information des Grassois : une amélioration à faire surtout en prenant en compte l' « opposition », majoritaire en voix lors de la dernière élection municipale.

Celui qui veut être informé avec précision sur la  façon dont sont gérées notre ville de Grasse et sa communuaté d'agglomération (CAPG) doit faire un véritable effort d'information. Il existe deux sites d'information en ligne qui fournissent les informations de base .

Des procès-verbaux très instructifs.

Toute la gestion de notre ville illustrée en une seule séance.

Conseil municipal du mardi 25 septembre 2018:

Cette séance résume à elle seule ce qui se passe au niveau de la gouvernance de Grasse par notre maire, Jérôme VIAUD. Tout y est, tant sur la forme que sur le fond.

Sur la forme:

En route pour un changement en 2020

Notre maire est partout. Il communique ! Ses adjoints et autres conseillers de sa majorité sont complètement absents. Seul et dépassé par l'ampleur de la tâche, il s'étourdit en préférant être sur le devant de la scène médiatique que derrière son bureau.

Savoir où se situent les atouts de la ville

Simulacre de démocratie à tous les niveaux : nation, département, commune.

Les Français vont-ils se laisser endormir encore longtemps ?

Les électeurs des Alpes-Maritimes vont-ils se laisser berner encore longtemps ?

Les Grassois vont-ils ouvrir les yeux sur le fonctionnement de leur ville et sur celui de la CAPG ?

 

L'assemblée nationale est composée de 577 élus censés représenter « le peuple français ».

Municipales de 2020 : le pouvoir en place s'organise.

Mars 2020 devrait être le mois de renouvellement des conseils municipaux et communautaires.

La peur d'être déboulonné incite les maires en place à parfaire leur organisation en vue d'attirer les électeurs, si possible à moindres frais (pour eux).

 

« Va que j't'embrouille »

Pages

S'abonner à Grasse à Goby RSS