Les faiblesses coupables de notre administration communale

Un exemple de ce qu'on fait à Grasse pour ne plus avoir confiance dans nos élus et nos fonctionnaires territoriaux.

Pour bien saisir la position de la victime de notre administration communale, il est demandé au lecteur de faire preuve d'empathie à son égard, chacun pouvant, hélas, rencontrer le même type de situation.

Une confiance tout à fait banale

Covid: stop à la com!

COVID Stop à la "com."! Et Estrosi, à la niche!

 

Je ne suis ni expert, ni homme politique . Ils sont nombreux à nous avoir livré des opinions et décisions contradictoires. Trop nombreux ....

Alors, comment un simple citoyen, ce que je suis, peut-il juger de la situation ?

Pour ma part, tout simplement en prenant un peu de recul après un an de privation de liberté.

 

RESISTANCE - On nous prend pour des benêts. Alors, ça suffit !

Jeudi 1er octobre 2020

Le préfet va-t-il abroger son arrêté contestable ?

Dans mon « billet » du 6 septembre 2020, je manifestais déjà ma réserve vis à vis d'un gouvernement qui voulait nous asservir par la peur et la culpabilisation. J'entrais en résistance.

La situation a empiré. Je suis maintenant en résistance .

Vivre avec …

               
.... et ne cédons pas à la psychose

Refusons d'être gouvernés par la peur

Comme avant le confinement

Le vieux Grasse continue à s'effondrer et nos impôts vont continuer à payer des reconstructions onéreuses et inutiles.

Elections municipales: pas de quoi être fiers

La très faible participation à l'élection du dimanche 15 mars 2020 fait plus penser qu'il s'agissait d'une cantonale partielle que de l'élection d'un conseil municipal. Mais ce ne fut pas le cas.

Le corona virus a tout chamboulé.

Les élections n'auraient pas dû être maintenues. Le gouvernement aurait pu raisonnablement retenir l'hypothèse d'une très faible participation générale. Pas de quoi être fier ! Il a porté un coup à la démocratie.

Elections municipales : Comment choisir pour qui voter ?

Proposition d'une méthode parmi d'autres

Une façon de comparer les listes en présence – une façon parmi d'autres, assurément- consiste à jauger les listes sur fond de jugement de projets deux à deux. C'est une façon de se faire une idée, en choisissant l'un des deux projets en balance. Après quelques comparaisons,  on devrait arriver à éclaircir ses critères de choix.

Le retour du cantonnier

Pour le bien-être au quotidien, le retour du cantonnier

Avec plus de 50.000 habitants sur 44,44 km², la ville de Grasse est déjà divisée en plusieurs quartiers.

Nice-Matin a perdu la voie du bon sens

" Nice-matin" publie les résultats d'un sondage qui auraient dû faire hésiter le journaliste, tant les chiffres annoncés ont de quoi surprendre tout observateur attentif de la vie politique à Grasse. Ce journaliste a perdu la voie du bon sens.

Les limites des ralentisseurs

Pages

S'abonner à Grasse à Goby RSS