Centre historique, le tonneau des Danaïdes

Quand la politique de rénovation actuelle transforme le compte en banque de la ville en tonneau des danaïdes (°).

Dès mars 2020, il conviendra de changer de politique

Sous couvert de rénovation du centre historique les élus en place ont lancé le chantier médiathèque :

La médiathèque était annoncée à 11,7 millions d’€.

Elle sortira au prix incroyable de 28,5 millions d’€.

Un dojo digne d'une ville de 50,000 habitants et d'une agglo de 100,000 habitants, c'est possible

Prenons exemple sur la commune de Saint Laurent du Var

 

Durant le mandat de M. Viaud, les investissements de fonds publics dans le sport se sont concentrés sur le rugby (couverture d'une tribune à Perdigon) et sur le football (réfection de la pelouse synthétique à La Paoute). Mais la ville n'a pas été capable d 'installer une douche au Judo club Grasse , ou n'a pas voulu l'installer, formulation ce qui serait plus appropriée. C'est vous dire si le sport a besoin d'investissements sérieux.

Le canal du Foulon: oublié et ... infesté

Dès mars 2020, la nouvelle municipalité aura du pain sur la planche

Lors de l'élection municipale de 2014, faisant campagne sur la liste de P.E. de Fontmichel, je militais déjà, comme depuis des années, pour une prise en mains de l'obligation d'alimenter Grasse en eau saine de façon pérenne. Je rejoignais ainsi les préoccupations de mon arrière grand-père, Auguste Goby, premier adjoint sous la municipalité de Joseph Roubaud, ...

La révélation faite par le conseiller municipal M. Siribié

Encore un domaine où Grasse serait champion depuis 2014 : le françaisAlors que je m'étais plaint plusieurs fois à M. Siribié du nombre inacceptable de fautes de français (orthographe et grammaire) qui pullulent dans les textes « officiels » émis par le maire et son administration, notre éminent conseiller municipal m' a répondu -merci- et m'a fait une révélation EXTRAORDINAIRE. Voilà que Grasse remporte une nouvelle médaille d'or !

Sur le site de la ville, dans la liste des conseillers municipaux de la majorité, on peut lire ...

Pourquoi la fiscalité est-elle si élevée à Grasse ?

Octobre, c'est la mois de paiement des taxes foncières. La taxe d'habitation va suivre sous peu.

La fiscalité est deux à trois fois plus élevée à Grasse que dans les communes limitrophes comme Peymeinade, Mouans-Sartoux ou Châteauneuf de Grasse.

Nous nous sommes prêtés au jeu de la comparaison des taxes foncières (ici, TF sur le bâti).

Exemple :

Mes engagements - retour sur ... 1993 et 2001

En 1993, des élus encore en fonction (sénateur Leleux et conseiller Euzière) ont voté POUR le saccage de Roquevignon.

Pas moi ! et j'ai combattu pour une autre solution (finalement retenue ultérieurement) - 4 pages de l'Echo de Grasse-Enfin, ci-dessous.

 

​Ce « rapport d'activité » est-il le fait d'un usurpateur ?

Publications mensuelles municipales, de 60 à 75 pages (mensuel des événements et manifestations locales du Pays de Grasse, édité par la ville de Grasse) :

« Kiosque », chaque mois, sauf juillet/août , de 13.000 à 15.000 exemplaires

« Hors Série » numéroté en juillet/août : 20.000 exemplaires

Même s'il s'agit d'une campagne électrorale permanente, le formalisme est respecté :

- une misère de lignes accordées aux oppositions (le nombre maximum de caractères leur est imposé!)

- les obligations légales sont mentionnées :

de FONTMICHEL ou la technique du coucou !

A l’en croire, Philippe Emmanuel de FONTMICHEL serait le donneur d’ordre dans la procédure BELAMBRA. Selon son analyse « d’expert en baux emphytéotiques », il aurait chargé Me LAZREUG de rédiger une requête en annulation.

Mise au point de Me LAZREUG concernant P.E. de Fontmichel

P.E. de Fontmichel, en mouche du coche dans l'affaire Belambra:

Précisions apportées par  Me Myriam Lazreug, conseillère municipale et avocat, que le nice-matin local imprimera peut-être à l'intention de ses lecteurs intéressés par la vérité dans la défense des intérêts des Grassois. En attendant, le lecteur que vous êtes en a la primeur.

BRAVO, François Roustan

Merci à Stéphane Cassarini.

et merci à "nice-matin".

Pages

S'abonner à Grasse à Goby RSS