Lancement d'une souscription pour venir en aide à l'ANERN

J'ai déjà écrit ici à ce sujet le 30 mars 2015.

MALVEILLANCE ou INCOMPETENCE ?

Mais qui gère donc le site de la ville  « ville de Grasse »?

Déjà les 15 mai et 15 juin 2015, sur ce site, je soulignai l'absence du compte-rendu du conseil municipal du 14 avril.

Tu parles d'une démocratie !

A la rubrique « Les élus à votre écoute » du site de la ville de Grasse vous ne trouverez que les élus de la majorité du maire. Il est paradoxal qu'on puisse s'adresser à des élus qui n'interviennent que trop rarement en conseil municipal, qui « enregistrent » les décisions du maire sans broncher, alors que ce sont les élus des oppositions qui animent les conseils municipaux. Mais eux, on ne peut pas les contacter via ce site.

Elle est belle, la démocratie ! 

Monsieur FERRERO, au boulot !

A la lecture du Kiosque de juin, le Groupe de majorité « un nouvel élan pour Grasse » évoque l'arrivée du nouveau Directeur Général des Services, M. Stéphane FERRERO. Celui-ci est chargé de réformer l'administration communale, enjeu majeur pour un retour à l'équilibre mesuré . Qu'est-ce qu' un « équilibre mesuré » - qui n'existerait donc pas à l'heure actuelle- qui doit laisser stable la fiscalité locale, diminuer les charges de fonctionnement et dégager de l'épargne ?

TAXE TRANSPORT: gestion contestable et fuite en avant dramatique

Non seulement la taxe transport est abusive depuis août 2010, mais en plus, depuis septembre 2014, elle est dévoyée.

Grasse, ville provençale ? Grasse, ville d'art et d'histoire ? Humm ! L'invasion étrangère se fait aussi par la langue.

Parmi les nouveaux commerçants installés à Grasse, il en est un qui provoque les « locaux » par sa méthode pour attirer le chaland.

D'abord, la langue utilisée en devanture est exclusivement étrangère au pays. Il semblerait que ce soit de l'anglais.

Et dire qu'on paie des employés municipaux pour maintenir le site !

Après un beau baratin pour se féliciter du nouveau site internet de la ville de Grasse, force est de constater que la maintenance de base ne suit pas.

Une rubrique alléchante pour les citoyens intéressés par les délibérations du conseil municipal et par les arrêtés du maire laissait agurer de la mise en ligne d'une vraie information et non d'un discours d'autosatisfaction.

Petit retour en arrière avant d'aller ... de l'avant

Sur le site facebook de Jérôme Viaud, vous pouvez remonter au 18 janvier 2014, avant les élections municipales de mars 2014. J. Viaud n'était pas encore maire, ni même élu. Ce jour-là on découvre deux informations intéressantes :

 

1- La première s'intitule « Funiculaire à l'arrêt ».                          

Plans de la ville: quel est le but recherché ?

Pourquoi deux plans de Grasse, édités par l'Office de tourisme ?

Celui du « centre historique » a été amélioré.

Celui de la commune nécessite un toilettage.

Les éditions 2015 des deux plans viennent de sortir :

Mauvaise volonté ou incompétence ?

La ville a modifié la présentation de son site internet. On aurait pu espérer une amélioration des prestations « citoyennes », notamment celle concernant la mise en ligne des délibérations du conseil municipal et le contenu des arrêtés pris par le maire . Voilà un mois qu'on attend (dernier conseil, le 14 avril).

Pourtant, le fait que les délibérations ne soient pas revenues de la préfecture ou de la sous-préfecture n'est pas de nature à en interdire l'application.

Pages

S'abonner à Grasse à Goby RSS